Midi à ma porte

La frontière est ténue entre chute et plongeon
Si mes mains sont liées, si mes pieds sont coupés
Frissonnantes et nues mes ailes pousseront
Sur mon propre chemin encore j'avancerai

Et l'on peut bien en rire, l'ignorance est ainsi
Je ne l'écoute pas, ce bruit je le connais
Sans parler, sans maudire et sans craindre la vie
Et sans craindre le temps encore j'avancerai

Je suis toujours d'ailleurs, cela ne m'effraie pas
Aujourd'hui je suis là, je ne fais que passer
Tant de pistes à suivre, de mers à traverser

Je suis de nulle part, mes racines en moi
L'infini reste ouvert et sans rien posséder
Avec toi près de moi encore j'avancerai